L'histoire de la Foire de la Madeleine

La Foire de la Madeleine était, aux XVIIe et XVIIIe siècles, un marché international qui attirait à Beaucaire des marchands de toute l'Europe. Histoire et anecdotes.

C’est quoi cette foire, c’est qui cette Madeleine ?

La Foire de la sainte Marie-Madeleine c’est ce grand marché international qui a fait la renommée et la fortune de la ville de Beaucaire. Elle débutait le 21 juillet au soir, veille de la fête de la sainte patronne de la ville et durait jusqu’au 27 ou 28 juillet selon les années. 

Les débuts

En 1464, le roi de France Louis XI confirme une charte de privilèges de la ville de Beaucaire dans laquelle il est permis aux Beaucairois d’organiser une Foire franche et que « Toutes les personnes qui veulent y venir, d’où que ce soit, n’ont à payer aucun péage, redevance ou imposition… ». Aux XVe et XVIe siècles, elle va se développer timidement et elle n’attirera que des marchands des provinces voisines.


L'apogée

C’est à partir du XVIIe siècle qu’elle devient l’une des plus importantes places marchandes et financières d’Europe. Elle supplante en importance toutes les Foires du Royaume et est comparée à celles de Francfort et Leipzig. Le commerce se faisait directement sur les bateaux, sur le champ de Foire dans des cabanes de bois ou de toile, mais également dans la ville, au rez-de-chaussée des maisons.

Elle fait venir les commençants et acheteurs de toute l’Europe, il n’est pas rare de croiser des Orientaux enturbannés. Les étalages fleurissent, la ville est en pleine effervescence, sa population est décuplée.

On parle de 100 000 visiteurs par jour venus de toutes les parties d’Europe et du bassin méditerranéen.

« Oui Monsieur, il nous vient des marchands de l’autre hémisphère et il nous manque certainement plus que d’y voir quelques habitants de la lune… » - Lettre d’un particulier de Beaucaire à un Toulousain de ses amis – 1771.


Anecdotes

Les grandes familles Beaucairoises si elles ne désertaient pas Beaucaire le temps de la Foire, se retiraient au deuxième étage ou au grenier de leur maison et louaient tout le reste. Tous les espaces de la cave au grenier étaient occupés.

Dans certaines demeures, il n’est pas rare de voir des cheminées dans chaque pièce. On en trouve même sur les paliers d’escaliers !

Pendant la Foire, l’affluence était telle que les édifices religieux devenaient trop étroits pour accueillir les fidèles de passage à Beaucaire, la messe était dite en plein air sur le Pré, au niveau d’une petite chapelle construite pour l’occasion.

Au XVIIIe siècle, la ville va même jusqu’à reconstruire son église Notre-Dame des Pommiers ; elle double alors de superficie !

Les témoins de la Foire sont partout dans la ville

La Foire de la Madeleine a eu une grande incidence sur l’urbanisme de la ville de Beaucaire et son développement. De cette époque de fortune restent les hôtels particuliers, construit spécifiquement pour accueillir un maximum de personnes pendant la Foire. Ne manquez pas les façades de ces magnifiques hôtels particuliers, l’Hôtel de Fermineau (XVIe siècle),  l’Hôtel de Margaillier (XVIIe siècle), l’Hôtel de Clausonnette (XVIIIe siècle)… et découvrez leur histoire en suivant nos visites guidées. 


Autre témoin de la Foire, les étalons de mesure sur la façade de la Mairie

Lors de votre visite à Beaucaire, attardez-vous sur les détails de la magnifique façade de l’Hôtel de ville de Beaucaire, édifice construit fin XVIIe siècle. A gauche de l’entrée, vous pourrez apercevoir deux barres métalliques scellées dans le mur, il s’agit d’anciens étalons de mesures. 

En effet, le tissu était la marchandise la plus vendue pendant la Foire de Beaucaire. Les mesures étaient différentes d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre voire même d’une ville à l’autre ! Il était donc nécessaire d’avoir des mesures références.

Les marchands quand ils arrivaient à Beaucaire, se rendaient devant la façade de la Mairie avec leur canne de bois et venaient prendre la mesure.

On a mesuré pour vous !

-          La plus courte mesure 1m625 et correspond vraisemblablement à la Brasse, mesure utilisée par les marchands Génois,

-          Et la plus longue mesure 1m987, il s’agit de la canne de Montpellier, la mesure régionale. Il existait aussi la canne d’Arles, de Pézenas… La mesure royale était l’aune. 

Il fallait bien que tout le monde s’y retrouve !


Aujourd’hui…

Au XIXe siècle, le transport des marchandises par le train supplante les voies d’eau. De même l’industrialisation et la fabrication des produits en usine vont peu à peu transformer les habitudes. La Foire de la sainte Marie-Madeleine va décliner doucement jusqu’à s’éteindre totalement au cours de ce siècle.

Aujourd’hui, les Beaucairois célèbrent les Fêtes de la Madeleine. Chaque année, à partir du 21 juillet, les Fêtes de la Madeleine sont un rendez-vous annuel à ne pas manquer, pendant lequel la ville se transforme en grand moment de convivialité et de fête.

Les fêtes de la Madeleine se tiennent toujours à partir du 21 juillet et ce pour une durée variable puisqu’il faut qu’un jeudi soit suivi d’un lundi.

Au programme : des défilés en costume traditionnel, des taureaux dans les rues et une ville en fête avec le salon taurin et des bodegas remplies de jeunes et de moins jeunes !

Alors, qu’avez-vous prévu pour le 21 juillet prochain ?  

Périodes d'ouverture et horaires


Contact & informations

La Foire de la Madeleine, histoire

Besoin d'une information ?

Nous sommes à votre disposition pour vous donner de plus amples renseignements

Brochures touristiques

Découvrez toutes nos brochures sur la Terre d'Argence

Commandez

Inscription à notre newsletter

Recevez des bons plans sur la Terre d'Argence

Inscrivez vous

Réserver en ligne