Le Drac de Beaucaire (dans le Gard) est une légende qui a fait frémir plus d'un enfant beaucairois ! Coulobre, Drac ou Tarasque, des monstres légendaires qui peuplent les eaux du Rhône !

L'histoire de Beaucaire reste indissociable de celle du Rhône qui la borde. Depuis l'Antiquité, le fleuve a continuellement charrié des hommes, des richesses, des légendes et des mythes. Il a même engendré un monstre aquatique, le célèbre Drac.

C’est Gervais de Tilbury qui, dans les Otias Imperalia (Divertissements pour un empereur), écrit la légende du 1214. Il raconte qu'un être fantastique invisible aux hommes mais pouvant prendre l'apparence humaine, se cache dans les profondeurs du Rhône et se nourrit de lavandières travaillant au bord du fleuve. Un jour l'une d'elle est enlevée par le monstre et entraînée sous les eaux pour qu'elle élève son fils et qu’elle l’enduise tous les jours d’une pommade spéciale permettant au petit dragon d’être lui aussi invisible des humains. Relâchée après sept années, elle repart dotée d'un mystérieux pouvoir : celui de voir le vrai visage du Drac avec l'un de ses yeux malencontreusement en contact avec la fameuse pommade.
Un jour, alors qu'elle se rend au marché, elle voit et reconnait le monstre. Découvert et furieux, celui-ci lui crève l'œil capable de le reconnaitre.

Cette histoire fait écho à celle de la Tarasque, le monstre légendaire de Tarascon et à la Coulobre de Vallabrègues. Frédéric Mistral reprend cette légende dans son "Poème du Rhône", chant VI, en 1893.
On peut voir la statue du Drac sur la Place de la République, dite Place Vieille dans le centre historique de Beaucaire.

 

Périodes d'ouverture et horaires


Contact & informations

le Drac de Beaucaire

Besoin d'une information ?

Nous sommes à votre disposition pour vous donner de plus amples renseignements

Brochures touristiques

Découvrez toutes nos brochures sur la Terre d'Argence

Commandez

Inscription à notre newsletter

Recevez des bons plans sur la Terre d'Argence

Inscrivez vous