Encierros, abrivados, bandidos et compagnie…

Pour tout savoir sur les traditions camarguaises : comprendre la différence entre encierro, abrivado, bandido, gaze...Initiez-vous à la culture taurine et aux fêtes votives de Camargue !

Encierros, abrivados, bandidos... Quésaco ?

Tous ces mots touchent à l'univers du taureau, mais chacun a sa propre signification !
On décrypte pour vous le vocabulaire de la culture taurine et de ses fêtes, qui se déroulent dès l'arrivée des beaux jours et rassemblent petits et grands dans les rues des villages. A l'échelle du territoire, chaque village possède sa propre arène. Abrivados, encierros, courses libres et autres spectacles équestres sont des manifestations populaires traditionnelles de la Terre d'Argence et des alentours.


L’Encierro, le « o » ne se prononce pas !

L’Encierro est un mot d'origine espagnole évoquant l'enfermement. C'est un lâcher de taureaux de Camargue dans un parcours clos (une rue fermée aux deux extrémités à l’aide de charrettes ou de barrières, ou encore une place fermée). Les taureaux sont libres, les gardians ne les encadrent pas.

L’Encierro c’est un spectacle où les acteurs principaux sont les taureaux et les acteurs secondaires les habitants, de jeunes hommes le plus souvent, aussi appelés les atrapaïres.

Les habitants jouent avec les taureaux, s’approchent d’eux et les touchent même parfois. Lorsque le taureau s’énerve il faut alors faire preuve d’agilité et lui échapper en se réfugiant derrière des barrières ou en grimpant sur des ballots de paille.


L’Abrivado, là aussi pas de « o » !

C’est un mot provençal qui veut dire « élan, hâte ».
A l’origine, les taureaux se rendaient à pied de la manade (élevage) aux arènes, ou du char (camion bétaillère), que l’on laissait à l’entrée du village, aux arènes, pour participer à la course camarguaise. Ces abrivado longues sont aujourd’hui de plus en plus rares (Beaucaire en fait encore au moins une, celle du "Fer à cheval à l’ancienne" le lundi de la foire de la Madeleine, soit une fois par an).
Elles se déroulent davantage aujourd'hui de char à char sur des distances courtes.

Les taureaux sont lâchés dans les rues de la ville, ils sont entourés par des gardians à cheval formant un V autour du troupeau.

Les jeunes du village cherchent à faire s'échapper les taureaux. Des barrières sont installées le long des rues pour permettre aux spectateurs de se protéger lors du passage des taureaux. 


La Bandido (prononcez Bandide) !

La Bandido est un mot provençal qui vient du verbe "bandi" signifiant expulser, bannir. A l’inverse de l’abrivado, c’est le retour des taureaux vers les champs. Aujourd’hui la bandido a lieu après la course sur un circuit fermé; les taureaux passent plusieurs fois seuls, encadrés par deux ou trois gardians, et sont la cible des atrapaïres.

Aujourd’hui la bandido a souvent lieu le soir et les spectateurs sont gratifiés de plusieurs passages de taureaux, un par un, deux par deux et ensuite en groupes encadrés par les gardians !

Le travail du gardian a, dans l'ensemble de ces traditions, toute son importance pour canaliser le taureau, il doit faire preuve d'une maitrise parfaite de sa monture. L'homme et le cheval de Camargue ne forment plus qu'un !
La Gaze ou Gaso en Provençal

La Gaze est liée à la transhumance des bêtes des terres de pâturages d’été à celles d’hiver. La Camargue étant située à l’intérieur du delta du Rhône, entre les deux bras du Rhône, les zones humides sont nombreuses. Il n’était pas rare que les manades aient à déplacer les taureaux d’une zone à l’autre en traversant des cours d’eau. La traversée était une étape périlleuse et les manadiers se prêtaient main forte. Les gardians de part et d’autres du cours d’eau, accompagnaient le passage des taureaux.

Aujourd’hui, la gaze émerveille les locaux et les visiteurs de la région, elle est une véritable démonstration d’adresse et de sang froid de la part des gardians.

Vous connaissez désormais toutes les nuances de la culture taurine et des fêtes votives!  Dès les beaux jours, vous pouvez assister à l'une de ces jolies fêtes traditionnelles. Il y en a régulièrement dans nos villages et toutes les générations participent joyeusement à l'évènement, les femmes sont souvent en costume traditionnel et c'est l'occasion de rencontrer les gens d'ici ! 

Brochures touristiques

Découvrez toutes nos brochures sur la Terre d'Argence

Commandez

Inscription à notre newsletter

Recevez des bons plans sur la Terre d'Argence

Inscrivez vous